Le Ministère Distinct et “Le Travail à Plein Temps”

Le Ministère Distinct et “Le Travail à Plein Temps”
Write a comment

Plusieurs personnes pensent qu’un ministère distinct signifie automatiquement que la personne concernée est exemptée de “faire des tentes” et vit aux dépens des autres ou des Eglises. Il ne doit pas en être ainsi.

La Bible ne nous décrit pas le cas de plusieurs personnes pour lesquelles les églises dépensaient de l’argent  parce que ces gens travaillaient “à plein temps” pour Dieu. Le Nouveau Testament ne divise pas les serviteurs du Seigneur en deux classes, une classe des serviteurs à plein temps, et une autre des serviteurs à mi-temps. La Bible les divise en serviteurs fidèles et serviteurs infidèles.

En approchant les gens qui se disent serviteurs à plein temps, je n’ai pas trouvé beaucoup d’ouvriers. La grande majorité de ces serviteurs sont des gens à l’aise, qui se prélassent paresseusement en faisant payer les autres. Il est rare de trouver parmi eux des gens qui passent quatre heures dans la prière chaque jour, quatre heures dans la Parole,  et quatre autres heures dans un ministère précis pour le Seigneur. Un trop grand nombre d’ouvriers “ à plein temps” accomplissent moins de quatre heures de travail réel par jour. C’est une honte. C’est comme si les gens étaient soutenus financièrement pour qu’ils commettent le péché de paresse au nom du Seigneur et de Son Eglise.

 Nous avons prouvé dans notre propre expérience qu’une personne disciplinée dont le cœur est entièrement consacré au Seigneur peut utiliser sa journée comme suit :

- 7 heures pour “ faire ses tentes” comme l’exige l’Etat.

- 8 heures pour les affaires du Royaume.

- 9 heures pour elle-même.

 La pensée qu’une personne devrait être fatiguée après sept heures de travail témoigne de la vie aisée d’une génération qui est à la veille de la décadence économique, morale et spirituelle. Dans l’histoire de l’homme, le véritable progrès a été accompli lorsque les gens travaillaient avec ardeur, quelquefois plus de quinze heures par jour. Cette adoration de la paresse et de l’aisance, et sa promotion, et ceci au nom du Seigneur, est en partie la cause profonde de la décadence morale et spirituelle de nos jours.  Le travail dur ne tue personne. S’il peut faire quelque chose, c’est nous aider à vivre longtemps.

 Tous les hommes dont la vie et le ministère m’ont profondément béni travaillaient très dur. Aucun d’eux ne travaillait moins de 15 heures par jour. Ils avaient saisi la vision du Seigneur et ne pouvaient pas commettre le crime de la paresse. John Wesley, John Sung, Hudson Taylor, le pasteur Tsi, Watchman Nee, étaient des hommes qui savaient  faire valoir les minutes pour Le Royaume.

 Personnellement, je n’aimerais pas financer la nourriture et l’habillement de quelqu’un, pendant qu’il accomplit un ministère s’il n’a pas démontré un réel esprit de labeur. Etre paresseux au nom de Dieu, c’est une abomination. Si quelqu’un passe à travailler pour Dieu le même nombre d’heures que ceux qui gagnent eux-mêmes leur vie sans pouvoir satisfaire les exigences quotidiennes de son ministère, ce n’est qu’à ce moment que l’on peut le soutenir financièrement.

 Si un évangéliste ne passe pas plus de huit heures par jour dans son ministère, il faut qu’il ait un emploi, et qu’il consacre en outre huit heures à son ministère, car cela est possible. La plupart des campagnes d’évangélisation ne sont pas organisées pendant les heures de travail !

 Je comprends qu’une localité peut ne pas permettre à un ministre de “fabriquer des tentes”, et que cela justifie le fait qu’on aide une telle personne. Eh bien ! une telle personne devra justifier son aide en passant environ 16 heures par jour dans le ministère d’attente devant Dieu, de prière, d’étude biblique, d’évangélisation, d’édification, etc., pour être considérée comme étant fidèle.

J’insiste encore sur le fait que le travail dur est nécessaire. Il y en a trop qui travaillent trop peu. L’Eglise est grandement bloquée par des dirigeants indisciplinés, désorganisés, paresseux et sans but. C’est une honte.

Je suggère de nouveau qu’avant de quitter la fabrication des tentes pour aller accomplir un ministère où tu ne dépendras que des autres, rassure-toi que tu es quelqu’un qui travaille très dur et que tu ne peux pas, en 15 heures par jour, gagner ton pain en travaillant en t’occupant aussi du ministère que le Seigneur t’a confié. Si tu vis aux dépens du sacrifice des autres ou de leur discipline, pendant que toi-même tu ne sacrifies pas ton temps et toute chose pour le Seigneur et que tu n’es pas discipliné, tu es un serviteur infidèle et Dieu t’appellera en jugement. Penses-y sérieusement.

Je suis tout à fait convaincu que ceux qui s’exercent à l’œuvre du Seigneur, qui persévèrent, peinent et combattent, y consacrant chaque seconde de leur temps et chaque parcelle de leur énergie, sont facilement reconnus, et personne ne peut douter de leur engagement. Mais hélas, ils sont très peu nombreux et leur nombre décroît si rapidement que peut-être dans dix ans, nous aurons besoin d’allumer une lampe en plein jour pour essayer de les trouver, si le Seigneur de la moisson tarde à venir.

Es-tu laborieux? Si ce n’est pas le cas, il y a une malédiction sur toi. Repens-toi immédiatement avant que tu ne deviennes une pierre d’achoppement pour l’Eglise. Le Seigneur Jésus a dit : “Mon Père agit jusqu’à présent ; moi aussi, j’agis” (Jean 5 : 17).

Dieu a travaillé chaque seconde dès l’éternité passée jusqu’à présent, et Il continuera à travailler sans une seule seconde de repos dans l’éternité future. Il n’y a pas d’autre possibilité que de L’imiter.


Imprimer   E-mail
Say something here...
Cancel
Log in with
or post as a guest
Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Author’s Posts

You may also like the following articles:

Image
Image
Image
0
Shares
0
Shares