Francais

Le Ministère du Jeûne: Une Priorité Pour Jésus (Z.T. Fomum)

Le Ministère du Jeûne: Une Priorité Pour Jésus (Z.T. Fomum)
1 Comment

Ainsi, le Saint-Esprit descendit sur le Seigneur et Le remplit.  A partir de ce moment-là, Il fut différent et put commencer Son ministère. Quel fut le premier ministère exercé par le Seigneur Jésus après avoir été baptisé d’eau, et après que le Saint-Esprit fut venu sur Lui sous une forme corporelle? Nous affirmons avec force que ce fut le ministère du jeûne. Comme si cela avait été pour Lui d’une importance telle, d’une nécessité si impérieuse, d’une urgence si grande, qu’Il sentît le besoin de le mener à terme avant même de faire quoi que ce soit d’autre.

Le Seigneur Jésus a considéré que le succès de Son ministère, dans beaucoup de domaines, dépen­dait de Son jeûne de quarante jours. Comme s’Il S’était dit, en quelque sorte: “Je m’intéresse d’abord à ce qui est prioritaire. J’ai été baptisé d’eau. Le Saint-Esprit est venu sur moi sous une forme corporelle. Avant de faire quoi que ce soit d’autre, je dois jeûner pendant quarante jours.” C’est ce qu’Il fit.

 Pourquoi le seigneur jésus a-t-il jeûné ?

Le Seigneur Jésus jeûna pour de nombreuses raisons.

 1. Ce fut d’abord quelque chose entre Son Père et Lui. Le Seigneur Jésus a pris une nature humaine parfaitement sembla­ble à la nôtre. Il fallait qu’Il apprenne l’obéissance par les choses qu’Il allait souffrir, Lui qui

“a appris, bien qu’il fût Fils, l’obéissance par les choses qu’il a souffertes, et Lui qui, après avoir été élevé à la perfection, est devenu pour tous ceux qui lui obéissent, l’auteur d’un salut éternel” (Hébreux 5:8-9).

 Un jeûne de quarante jours entraîne beaucoup de souffran­ces. Ces souffrances ont contribué à apporter à Jésus ce dont Il avait besoin pour Se perfectionner. Il a jeûné comme pour dire à Son Père: “J’accepte de souffrir de toutes les manières possibles, y compris en accomplissant le jeûne le plus long que tu puisses permettre, afin d’être perfectionné pour la mission que Tu m’as confiée. Aucun prix ne sera trop élevé pour moi. Je ne t’accuserai jamais de m’en demander trop.” Il ne fait aucun doute que le jeûne du Seigneur Jésus fut agréable au Père. La preuve en est que ce jeûne a contribué à une pleine réussite du Seigneur, dans tout ce qu’Il a entrepris. Ceci n’aurait pas été possible si le Père ne L’avait pas tout particulièrement qualifié. La preuve en est aussi que les anges ont été envoyés pour servir le Seigneur Jésus, lorsqu’Il eut achevé Son jeûne.

2. Il a jeûné pour être un exemple pour ceux qui croiraient en Lui. La Bible dit du Seigneur Jésus:

“Ainsi donc, puisque les enfants participent au sang et à la chair, il y a également participé lui-même, afin que, par la mort, il anéantît celui qui a la puissance de la mort, c’est-à-dire le diable, et qu’il délivrât tous ceux qui, par crainte de la mort, étaient toute leur vie retenus dans la servitude. Car assurément, ce n’est pas à des anges qu’il vient en aide, mais c’est à la postérité d’Abraham. En conséquence, il a dû être rendu semblable en toutes choses à ses frères, afin qu’il fût un souverain sacrificateur miséricordieux et fidèle dans le service de Dieu, pour faire l’expiation des péchés du peuple; car, ayant été tenté lui-même dans ce qu’il a souffert, il peut secourir ceux qui sont tentés” (Hébreux 2:14-18).

Et encore: “Car nous n’avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses; au contraire, il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché” (Hébreux 4:15).

 Le Seigneur Jésus savait que nous devrions jeûner. Il savait qu’il y aurait des problèmes liés au jeûne. Il jeûna donc pour être semblable en tous points à ceux qui L’imiteraient dans le jeûne. Il éprouva tout ce qu’avaient éprouvé Ses disciples en jeûnant. Si tu jeûnes pendant sept jours, sache qu’Il connaît ton chemine­ment et tes problèmes, et tu peux Lui faire confiance si tu as besoin d’aide à n’importe quel moment. Si tu jeûnes pendant quinze, trente ou quarante jours, là encore, Il est ton guide compétent. Parce qu’Il est Lui-même passé par cette expérience, Il connaît les problèmes propres à chaque étape, et Il peut être un guide sûr. Il me semble que nous pouvons paraphraser Hébreux 4:15 de cette manière:

“Car nous n’avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses, quand nous jeûnons. Au con­traire, il a été tenté comme nous en toutes choses, quand il a jeûné, et il a pourtant accompli son jeûne.”

 Ainsi, afin de pouvoir être notre guide compétent, le Seigneur Jésus a jeûné pour nous laisser un exemple. Il a aussi jeûné pour nous encourager. Comprends-tu les implications de ceci? Je pense qu’elles sont évidentes! Si tu veux être semblable à Jésus, tu dois inclure le jeûne dans ton régime spirituel!

 “Et c’est à cela que vous avez été appelés, parce que Christ aussi a souffert pour vous, vous laissant un exemple, afin que vous suiviez ses traces” (1 Pierre 2:21). L’une de Ses traces est le jeûne. N’oubliez pas de Le suivre là aussi.

Nous voyons dans le jeûne de quarante jours de Jésus une invitation faite aux chrétiens à jeûner jusqu’à quarante jours au maximum. Nous voyons dans ces quarante jours un encourage­ment pour ceux qui Le suivent sur ce chemin, car ils font ce qu’Il approuve, et ils peuvent compter sur Lui dans leurs faiblesses, tout le long du chemin. Nous voyons aussi dans ces quarante jours une limite fixée par le Seigneur pour un jeûne complet normal (en ne buvant que de l’eau). Nous avertissons donc ceux qui voudraient faire un jeûne complet de plus de quarante jours qu’ils s’engagent sur un chemin où le Seigneur, quelque part, pourrait ne plus être leur guide, car Il ne serait plus leur exemple. Nous pensons que ceux qui désirent s’engager dans un jeûne de plus de quarante jours veulent en réalité non pas glorifier le Seigneur, mais se glorifier eux-mêmes. Ils seront humiliés, peut­être parce que la mort sera au rendez-vous.

3. Il a jeûné pour Se consacrer à Son Père et pour faire la volonté de Son Père. Le Seigneur était sur le point de commencer Son ministère public. Il S’était déjà consacré à Son Père et S’était engagé à faire Sa volonté, lorsqu’Il était au ciel. Mais c’était trente années auparavant. Il se peut qu’Il ait senti le besoin de Se consacrer à nouveau à Son Père et d’accepter une nouvelle fois d’accomplir la volonté de Son Père. Son jeûne Lui en a donné l’occasion. Il s’est donc privé de toute nourriture pendant qua­rante jours, pour redire à Son Père ce qu’Il allait peut-être Lui redire chaque jour: “Seigneur, non pas ma volonté, mais la tienne.”

4. Il a jeûné pour un combat spirituel. Je pense qu’il s’agit là du motif le plus important qui ait poussé le Seigneur Jésus à jeûner. L’Evangile de Marc le résume de la manière suivante :

“Aussitôt, l’Esprit poussa Jésus dans le désert, où il passa quarante jours, tenté par Satan” (Marc 1:12-13).

Selon la Bible, la seule personne que le Seigneur Jésus rencontra pendant Son jeûne fut le diable. Il n’est fait aucune mention de la présence du Père, bien qu’il paraisse évident que le Père était là. Le Saint-Esprit aussi était certainement présent. Plus tard, les anges vinrent servir le Seigneur. Mais Satan fut bien présent. Il choisit le moment de parler à Jésus, et il Le combattit de nombreuses manières. Il voulait absolument Le vaincre et fit tout pour cela. Il aurait pu remporter la victoire, s’il avait eu affaire à quelqu’un d’autre que le Fils de Dieu. Malgré toutes ses attaques répétées, il échoua. Jésus était parfaitement armé avant même d’aller dans le désert et là, pendant quarante jours, c’est Lui qui lança de puissantes offensives contre le royaume de Satan. L’attaque fut sérieuse, précise, soutenue et efficace.

 Jésus atta­qua les méthodes, la stratégie et le quartier général du diable. Il le fit avec tellement de succès que Satan dut lui-même venir voir ce qui pouvait être fait. Il vint. Il essaya de combattre, mais Jésus, grâce à Son jeûne, le mit complètement en déroute.

Il est intéressant de remarquer que le diable ne se présenta qu’à la fin du jeûne, pour lancer une attaque en règle. Il dut affronter un Seigneur Jésus qui, bien qu’affaibli dans Son corps par ces jours de jeûne, restait pleinement vigilant et puissant dans Son Esprit. Grâce à ce jeûne, Il était entré dans une nouvelle dimension spirituelle, qui Lui permettait de mieux affronter les attaques de l’ennemi. Que se serait-il passé, si le diable avait trouvé un Jésus qui aurait saisi toutes les occasions d’échapper au ministère du jeûne, par manque de discipline ou par rationalisation de la vérité biblique ? Je ne veux pas répondre à cette question, mais je pense que la réponse est évidente. Je crois fermement que le but principal du ministère du jeûne est le combat spirituel contre les principautés, les dominations, les princes de ce monde de ténèbres, et les esprits méchants dans les lieux célestes, parce que ce sont les armées de Satan, et que le jeûne est utilisé par le Seigneur pour les vaincre, même si le chrétien qui jeûne ne comprend pas toujours ce qui se passe.

Nous savons que la prière est l’arme principale du combat spirituel. Il me semble que la puissance potentielle du jeûne est au moins égale, sinon supérieure, à celle de la prière. On atteint parfois un point, dans la prière, où le combat est tellement violent que les paroles ne sont plus nécessaires. Celui qui intercède ne peut plus alors que gémir, pleurer et transpirer. Il sait combien ce qu’il est en train d’accomplir produit des résultats profonds. Il sait aussi qu’il est en train de répandre entièrement son âme dans la prière. Cela peut durer des minutes, des heures, ou des jours.

Je pense qu’un long jeûne sérieux déclenche le combat à ce niveau précis. Les batailles préliminaires sont déjà terminées. Une guerre silencieuse d’une grande importance commence alors. En se consacrant entièrement à son jeûne, le chrétien offre à Dieu les moyens dont Il a besoin pour vaincre Son ennemi et le nôtre. Par son jeûne, le disciple se tient aux côtés de son Maître, le Seigneur de gloire, et offre l’épée du jeûne à son Seigneur vainqueur. Si nous n’avons pas accumulé assez de jeûnes dans la “banque du jeûne,” et si le peuple du Seigneur ne jeûne pas effectivement au bon moment, tout se passe pour le Seigneur comme si un capitaine voyait l’écuyer portant ses armes s’enfuir à un moment crucial de la bataille. Le Seigneur est alors obligé de “perdre,” et Il permet qu’il en soit ainsi!

5. La dernière raison pour laquelle le Seigneur Jésus a jeûné concernait Son propre ministère. Avant Son jeûne, il est écrit qu’Il était “rempli du Saint-Esprit” (Luc 4:1). Après Son jeûne, il est écrit qu’Il était “revêtu de la puissance de l’Esprit” (Luc 4:14).

Ainsi, Il était rempli du Saint-Esprit quand Il S’est engagé dans le jeûne. Pendant les quarante jours de jeûne, accompli dans la puissance du Saint-Esprit dont Il était rempli, Il S’engagea dans un combat contre Satan et le vainquit, en puissance pour un ministère ultérieur. C’est comme si la puissance dont Il était revêtu avait été transformée en puissance pour poursuivre Son ministère.

 Jésus avait commencé Son jeûne en étant rempli du Saint-Esprit. On n’avait jamais encore parlé de Sa puissance dans le Saint-Esprit. Au cours du jeûne, il s’opéra une transformation, et Jésus fut revêtu de puissance, de sorte que Ses œuvres Lui attirèrent une renommée immédiate. On commença à parler de Lui, en commençant par la Galilée, et dans toute la contrée environnante. On parlait de Sa puissance, qui se manifestait par des œuvres de puissance, grâce auxquelles tous Lui rendaient gloire. Pendant Son jeûne, Il avait connu l’agonie et la souffrance. Parce qu’Il avait supporté cette épreuve, et accompli ce jeûne à la satisfaction du Père, Son ministère public reçut une consécration publique.

Après un jeûne, une puissance spirituelle plus grande est libérée dans la vie d’un chrétien, tout particulièrement après un long jeûne de quarante jours. Il n’est pas facile de décrire en quoi consiste cette puissance. Après le jeûne, et même pendant le jeûne, il se produit une plus grande libération dans la prière. On reçoit une vint. Il essaya de combattre, mais Jésus, grâce à Son jeûne, le mit complètement en déroute.

Il est intéressant de remarquer que le diable ne se présenta qu’à la fin du jeûne, pour lancer une attaque en règle. Il dut affronter un Seigneur Jésus qui, bien qu’affaibli dans Son corps par ces jours de jeûne, restait pleinement vigilant et puissant dans Son Esprit. Grâce à ce jeûne, Il était entré dans une nouvelle dimension spirituelle, qui Lui permettait de mieux affronter les attaques de l’ennemi. Que se serait-il passé, si le diable avait trouvé un Jésus qui aurait saisi toutes les occasions d’échapper au ministère du jeûne, par manque de discipline ou par rationalisation de la vérité biblique ? Je ne veux pas répondre à cette question, mais je pense que la réponse est évidente. Je crois fermement que le but principal du ministère du jeûne est le combat spirituel contre les principautés, les dominations, les princes de ce monde de ténèbres, et les esprits méchants dans les lieux célestes, parce que ce sont les armées de Satan, et que le jeûne est utilisé par le Seigneur pour les vaincre, même si le chrétien qui jeûne ne comprend pas toujours ce qui se passe.

Nous savons que la prière est l’arme principale du combat spirituel. Il me semble que la puissance potentielle du jeûne est au moins égale, sinon supérieure, à celle de la prière. On atteint parfois un point, dans la prière, où le combat est tellement violent que les paroles ne sont plus nécessaires. Celui qui intercède ne peut plus alors que gémir, pleurer et transpirer. Il sait combien ce qu’il est en train d’accomplir produit des résultats profonds. Il sait aussi qu’il est en train de répandre entièrement son âme dans la prière. Cela peut durer des minutes, des heures, ou des jours.

Je pense qu’un long jeûne sérieux déclenche le combat à ce niveau précis. Les batailles préliminaires sont déjà terminées. Une guerre silencieuse d’une grande importance commence alors. En se consacrant entièrement à son jeûne, le chrétien offre à Dieu les moyens dont Il a besoin pour vaincre Son ennemi et le nôtre. Par son jeûne, le disciple se tient aux côtés de son Maître, le Seigneur de gloire, et offre l’épée du jeûne à son Seigneur vainqueur. Si nous n’avons pas accumulé assez de jeûnes dans la banque du jeûne, et si le peuple du Seigneur ne jeûne pas effectivement au bon moment, tout se passe pour le Seigneur comme si un capitaine voyait l’écuyer portant ses armes s’enfuir à un moment crucial de la bataille. Le Seigneur est alors obligé de perdre, et Il permet qu’il en soit ainsi!

La dernière raison pour laquelle le Seigneur Jésus a jeûné concernait Son propre ministère. Avant Son jeûne, il est écrit qu’Il était rempli du Saint-Esprit (Luc 4:1). Après Son jeûne, il est écrit qu’Il était revêtu de la puissance de l’Esprit (Luc 4:14). Ainsi, Il était rempli du Saint-Esprit quand Il S’est engagé dans le jeûne. Pendant les quarante jours de jeûne, accompli dans la puissance du Saint-Esprit dont Il était rempli, Il S’engagea dans un combat contre Satan et le vainquit, en puissance pour un ministère ultérieur. C’est comme si la puissance dont Il était revêtu avait été transformée en puissance pour poursuivre Son ministère.

Jésus avait commencé Son jeûne en étant rempli du Saint-Esprit. On n’avait jamais encore parlé de Sa puissance dans le Saint-Esprit. Au cours du jeûne, il s’opéra une transformation, et Jésus fut revêtu de puissance, de sorte que Ses œuvres Lui attirèrent une renommée immédiate. On commença à parler de Lui, en commençant par la Galilée, et dans toute la contrée environnante. On parlait de Sa puissance, qui se manifestait par des œuvres de puissance, grâce auxquelles tous Lui rendaient gloire. Pendant Son jeûne, Il avait connu l’agonie et la souffrance. Parce qu’Il avait supporté cette épreuve, et accompli ce jeûne à la satisfaction du Père, Son ministère public reçut une consécration publique.

Après un jeûne, une puissance spirituelle plus grande est libérée dans la vie d’un chrétien, tout particulièrement après un long jeûne de quarante jours. Il n’est pas facile de décrire en quoi consiste cette puissance. Après le jeûne, et même pendant le jeûne, il se produit une plus grande libération dans la prière. On reçoit une autorité spirituelle plus grande pour nous adresser à Dieu et pour accéder à Sa présence. On reçoit une foi plus grande pour demander à Dieu des choses plus grandes, pour Sa gloire. La foi grandit et le doute recule. J’ai souvent découvert que cette autorité spéciale dans la prière commence dès le second jour du jeûne, pour grandir à mesure que le jeûne se poursuit. Même lorsque le corps est trop faible pour que les moments de prière soient prolongés et continus, les courtes prières qui sont faites alors sont de puissants cris lancés à Dieu, qui pèsent lourd devant Lui et restent rarement inexaucés.

La puissance de la prière reste grande à la fin du jeûne, de sorte qu’il est possible au chrétien de changer complètement de position dans tous les domaines. Il ne fait aucun doute que nous recevons alors une plus grande puissance pour haïr le péché, le monde, les œuvres de la chair, etc., et il faut mettre l’accent sur cette puissance. Si chaque chrétien fait cela, il peut alors, tout comme son Seigneur, être “revêtu de la puissance de l’Esprit,” et répondre à l’appel que Dieu lui adresse.

N’est-ce pas merveilleux? Pour ma part, je le crois. Nous avons dit dès le commencement que le Seigneur Jésus était déjà rempli du Saint-Esprit lorsqu’Il a commencé Son jeûne. Il n’était pas de ceux qui attendent d’être spirituellement au bout du rouleau pour commencer un jeûne. C’est quelque chose que tous les chrétiens devraient apprendre. Ils devraient s’efforcer de commencer un jeûne alors qu’ils sont en pleine forme. C’est ainsi qu’ils en retireront le plus grand profit.

 Parce que le chrétien qui jeûne se présente devant le Seigneur, il doit tout faire pour Lui apporter ce qu’il a de meilleur. Il doit se revêtir de ses plus beaux ornements spirituels: un cœur pur et consacré, rempli de toute la plénitude de Dieu.

Amen!


Imprimer   E-mail
Say something here...
Cancel
Log in with
or post as a guest
Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Author’s Posts

Image
Image
Image
0
Shares
0
Shares