Un Sens de Destinée

Un Sens de Destinée
Write a comment

 

Pourquoi es-tu venu à l’Université? C’est une question des plus pertinentes et pourtant la plus négligée.

Pourquoi es-tu à L’Université de Yaoundé 1? Pourquoi es-tu à l’Université de Douala? Pourquoi es-tu à l’Université de Buea? Pourquoi n’as-tu pas opté pour un emploi libéral ou pour une branche d’affaires? Pourquoi es-tu en train de poursuivre des études ici? Plusieurs d’entre vous n’avez pas la réponse à cette question. La réponse à cette question déterminera ce qu’il adviendra de toi à l’Université au cours des deux prochains semestres. La réponse à cette question montrera clairement à quoi ressemblera l’Université pour toi. Elle déterminera le prix que tu vas payer et les résultats que tu obtiendras. Tu pourrais être ici par hasard. Il y a six universités au Cameroun, mais pourquoi es-tu dans celle-ci?

Lisons dans Jérémie 29: 11-14. «Car je connais les projets que j’ai formés sur vous, dit l’Eternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance. Vous m’invoquerez et vous partirez; vous me prierez, et je vous exaucerai. Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre cœur. Je me laisserai trouver par vous, dit l’Eternel, et je ramènerai vos captifs; je vous rassemblerai de toutes les nations et de tous les lieux où je vous ai chassés, dit l’Eternel, et je vous ramènerai du lieu où je vous ai fait aller en captivité.» «Je connais les projets que j’ai formés sur vous.» Dieu a un projet pour toi. Dieu a une destinée pour toi. Dieu a un plan pour chacun d’entre nous. La question est: Le sais-tu? Sais-tu ce que Dieu dit à ton sujet? Sais-tu que Dieu a des plans pour toi? Crois-tu que Dieu a un plan pour toi? Oui, Dieu a un plan pour toi. Dieu n’a créé aucun être humain sans une destinée claire. Ta présence à l’Université fait-elle partie de la destinée de Dieu pour toi? Ta présence ici est-elle le déroulement de la destinée de Dieu pour toi? Ta présence ici s’intègre-t-elle dans la destinée de Dieu pour toi? Est-ce le plan que Dieu a établi pour toi dès le commencement? Répondons d’abord à cette question avant de continuer.

Dans Jérémie 1: 5, la Bible dit: «Avant que je ne te forme dans le sein de ta mère, je te connaissais.» Est-ce vrai uniquement pour Jérémie parce qu’il devait être un prophète? Cela est vrai pour chaque être humain. Cela est vrai pour tous les croyants. Nous sommes un peuple choisi. Le Créateur ne pouvait pas créer Jérémie sans le connaître. Il le connaissait. Il l’avait destiné à être un prophète. Il avait dit au fœtus dans le sein maternel «Tu seras mon prophète aux nations.» A l’âge de vingt-cinq ans, sais-tu ce pourquoi Dieu t’a mis à part? Etudier à l’Université fait-il partie du plan de Dieu pour toi? A vingt-cinq ans, quelle est ta destinée? Ne pas le savoir maintenant, c’est être ridicule. Le sais-tu?

Dans Esaïe 49: 1-3, la Bible dit: «Iles, écoutez-moi! Peuples lointains, soyez attentifs! L’Eternel m’a appelé dès le sein maternel, il a fait mention de mon nom dès ma sortie des entrailles de ma mère. Il a rendu ma bouche semblable à une épée tranchante, il m’a couvert de l’ombre de sa main; il a fait de moi une flèche aiguë, il m’a caché dans son carquois. Il m’a dit: Tu es mon serviteur, Israël en qui j’aurai ma parure.» Dieu lui avait donné une personnalité égale à la tâche à laquelle Il l’appelait. Il en est de même pour nous. Toutes les parties de notre corps et nos caractéristiques s’ajustent avec le plan de Dieu pour nos vies. Elles s’ajustent avec ce que Dieu avait lorsqu’Il planifiait ton existence. Connais-tu ce plan? S’ajuste-t-il avec ce que Dieu avait en te créant? Si tu ne le connais pas, tu es passé à côté du but de ta vie.

La même chose s’applique à l’apôtre Paul. Il écrivit aux Galates, disant: « Mais, quand celui qui m’avait mis à part dès le sein de ma mère et qui m’a appelé par sa grâce, a trouvé bon de révéler en moi son Fils, pour que je l’annonce parmi les païens, aussitôt, je n’ai consulté ni la chair ni le sang (Galates 1: 15-16). Paul fut mis à part dès le sein maternel pour prêcher l’Evangile. A dix-huit ans, quelle est ta destinée? A vingt ans, connais-tu ta destinée? A vingt-cinq ans, quelle est ta destinée? A trente ans, quelle est cette destinée? Si tu ne la connais pas, quel gâchis de la vie!

Quelqu’un a chanté disant: «J’ai une destinée, et je sais que je vais l’accomplir, car je sais que je suis né pour cela. Ce n’est pas un rêve vide, car je sais que c’était pour un temps comme celui-ci.» Etre à l’Université de Yaoundé fait-il partie de ta destinée? Si tel est le cas, tu ne négocieras pas avec un autre endroit. Tu ne le négocieras pas avec toute autre université. Es-tu en train de dire: «j’ai un but qu’il me faut accomplir, et je dois être à l’Université de Yaoundé pour l’accomplir?» Ou es-tu juste en train de te pavaner ici? Si un avion devait atterrir ici pour distribuer des bourses d’études pour une université aux Etats-Unis, je suppose que vous allez tous disparaître. Je n’aurai plus d’auditoire! A moins de connaître cette destinée, tu as déjà échoué. A moins que tu ne la connaisses, ton succès est incertain. Ton succès en dépend.

Pour un non-croyant qui est juste en train de se pavaner dans la vie, la ballade est permise. Mais pour des croyants, et des croyants de notre niveau intellectuel, cela n’est pas permis. Si tu ne peux pas dire pourquoi tu es ici, tu as déjà perdu la plus grande partie de ta vie.

Dans Ephésiens 1: 3-10, Paul dit: «Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis de toute bénédiction spirituelle dans les lieux célestes en Christ. En lui, Dieu nous a élus avant la fondation du monde pour que nous soyons saints et sans défauts devant lui. Dans son amour, il nous a prédestinés en Jésus Christ à être adoptés, selon le dessein bienveillant de sa volonté, pour célébrer la gloire de sa grâce qu’il nous a accordée en son bien-aimé. En lui, nous avons la rédemption par son sang, le pardon des péchés par la richesse de sa grâce que Dieu a répandue abondamment sur nous avec sagesse et intelligence. Il nous a fait connaître le mystère de sa volonté, le dessein bienveillant qu’il s’était proposé en lui, pour l’exécuter quand les temps seraient accomplis: réunir sous un seul chef, le Christ, tout ce qui est dans les cieux et ce qui est sur la terre.» Nous avons été bénis de toute bénédiction spirituelle dans les lieux célestes. En Lui, nous avons la rédemption par Son sang. Avant la fondation du monde, Dieu avait planifié ton salut. Il a vu et a dit: «Tu seras sauvé…» Il n’a pas seulement planifié ton salut. Il a planifié toute ta vie. Il a planifié que tu vivrais une vie sainte et irrépréhensible. Je ne suis pas le fruit des circonstances. Avant que le soleil, la lune et les étoiles ne fussent créés, Dieu avait un plan pour moi. Il faut que je sois à l’université si cela fait partie de ce plan. Il faut que je connaisse ce plan, et vive selon ce plan. Si tu vas être ici, il faut que tu le saches. Si tu n’es pas possédé par cette destinée, tu ne feras que te pavaner. Es-tu possédé par un sens de destinée? A moins que nous ne soyons possédés par ce sens de destinée, nous ne serons pas délivrés de la médiocrité qui caractérise plusieurs étudiants.

Si seulement tu étais possédé par ce sens de destinée, tu cesserais d’être dispersé. Le problème, c’est que plusieurs sont dispersés. Leur pensée est fixée sur plusieurs choses à la fois. Quand j’étais un non-croyant, j’avais un plus grand sens de destinée que plusieurs d’entre vous. J’avais dit à mes parents: «Si j’étais allé aux Etats-Unis, vous n’auriez jamais revu ma face avant la fin de mes études. Vous m’auriez revu seulement lorsque j’aurais eu ma licence, et que je serais venu vous la présenter.» Pendant trois années, je ne suis pas allé à Bamenda. Je ne connaissais pas la ville de Yaoundé. Je ne connaissais que la route de l’Université pour mes cours, aller et retour. Mais plusieurs d’entre vous êtes très dispersés. Plusieurs d’entre vous, allez pour les congés de Noël, de Pâques et de nouvel an au village. Quiconque a un sens de destinée n’est pas dispersé.

A cette époque-là, nous n’avions pas besoin de dépenser de l’argent. Nous avions des réquisitions de transport. Tu n’avais pas besoin de te gratter la tête, cherchant de l’argent pour aller en congés.

Quelles sont les distractions que tu dois supprimer? Si tu ne veux pas être un médiocre ridicule, mets par écrit les distractions qui doivent disparaitre de ta vie. Si tu es un étudiant, tu es un étudiant. Tu as le devoir devant Dieu de produire de bons résultats. Tu dois donner de bons résultats à tes parents. Si tu es supposé être ici pendant trois ans, mais que tu y restes cinq ans, qu’arrivera-t-il à la destinée de Dieu? C’est tragique, parce que tu ne t’étais pas concentré.

Il y a une sœur qui a trois jours de classe, par semaine, mais elle n’a pas une seule heure d’étude personnelle. Elle est dispersée; elle ne sait pas pourquoi elle est à l’Université. Sa mère est à Yaoundé, elle a donc tout le temps nécessaire pour ses études à l’Université. Elle pourrait continuer de la sorte pendant trois semaines, trois mois, et trois ans. Tu as un examen en mars, mais tu te permets d’être distrait. Il te manque un sens de destinée. Cela se manifeste le plus dans ce manque de concentration.

Un sens de destinée vient avec un engagement à la concentration. «Car je connais les projets que j’ai pour vous… de vous donner un avenir… et de l’espérance.» Le plan de Dieu n’est pas que tu viennes échouer et échouer. Tu peux juste être là, espérant obtenir ce diplôme, mais tu échoueras. Est-ce normal? Est-ce ainsi que Dieu va te donner un avenir et de l’espérance? Plusieurs d’entre vous avez perdu l’espoir. Vous permettez à chaque distraction de s’infiltrer dans votre vie. Accroche-toi à cet espoir et rejette toute autre distraction. Les vacances sont nécessaires, mais utilise-les pour te rattraper dans tes études. Ce que tu veux faire en province est-il absolument nécessaire? Sinon, n’y va pas.

Ne soyez pas distraits, frères. Les plus grandes distractions sont émotionnelles. «Mon fils, je t’ai envoyé à l’Université de Yaoundé. Mon but est que tu y ailles pour chercher une fille.» Ce n’est pas le Seigneur qui te parle. Ensuite, tu extorques 50.000 frs à tes parents pour payer ta scolarité. Si c’est cela ton but, oublie-le. Les études pourraient être une distraction. Oublie de telles distractions. Dissocie-toi d’elles.

A notre époque, notre distraction, c’était le basket-ball. Chaque soir sur le terrain en face des dortoirs, nous regardions des matchs de basket-ball. Quelles sont tes distractions? Identifie-les et rejette-les.

Tout le monde peut réussir. Si tu veux réussir, concentre-toi. Certains étudiants vont à l’Université sans aucune intention de réussir. Il y a une fausse conviction ici à l’Université de Yaoundé selon laquelle, si tu ne corromps pas les enseignants (ou si tu ne couches pas avec eux au cas où tu es une fille), tu ne peux réussir ni aux contrôles continus ni aux examens. Y a-t-il ici certains qui ont validé toutes leurs unités de valeur sans avoir corrompu? Il y en a plusieurs. Pourquoi pas toi?

Tu es venu à l’Université pour étudier. Donne de meilleurs résultats à Dieu. S’il y a une quelconque chose qui voudrait t’en empêcher, lutte contre cette chose. Dieu avait planifié mon enfance. Il avait aussi planifié mon salut. Dieu avait ordonné que je sois à l’Université, et parce que l’Université fait partie du plan de Dieu pour moi, il faut que je donne à Dieu les meilleurs résultats. Il y a des distractions spirituelles, mais elles sont tout de même des distractions.

Ce qui est exigé de vous frères, c’est une MARCHE CHRETIENNE NORMALE. Jérémie le dit: «…Vous me chercherez et vous me trouverez…» La marche chrétienne normale consiste à chercher Dieu quotidiennement. Tu dois avoir les choses suivantes:

  1. Une vie de méditation ou de rencontre dynamique quotidienne avec Dieu riche et régulière. Tu ne peux pas compromettre cela.
  2. Une vie de prière régulière.
  3. Une vie quotidienne de lecture systématique de la Bible.
  4. Une lecture régulière des livres sur la foi chrétienne.
  5. Une vie de retraite de temps en temps.
  6. A partir de ces richesses spirituelles, tu seras capable de rendre témoignage aux autres.

Rends témoignage aux autres par la prédication et par ta vie. Fais le suivi de ceux à qui tu rends témoignage. Dans un groupe d’étude, tu partages ta vie avec les autres et tu les gagnes à Christ. Toute autre chose est une distraction.

Si tu te soumets aux choses ci-dessus, tu auras tout l’équipement spirituel requis. Es-tu en communion avec Dieu? Es-tu en train de partager ta foi avec les autres? C’est ce que Dieu exige de toi. N’y ajoute pas de distractions religieuses. Ainsi, tu pourras avoir un converti dans ton groupe. Je le dis parce que plusieurs d’entre vous disent: «Les programmes dans mon église sont nombreux. Voila pourquoi je suis en train d’échouer dans la vie chrétienne normale.»

Si tu veux vivre une vie chrétienne normale, débarrasse-toi de chaque distraction. Un sens de destinée conduit à une marche chrétienne normale, ayant éliminé les distractions.

Say something here...
Cancel
Log in with
or post as a guest
Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Author’s Posts

You may also like the following articles:

Image
Image
Image
0
Shares
0
Shares