Pourquoi devrais-je continuer à jeûner pour la nation alors que ça ne marche pas pour moi ?

Pourquoi devrais-je continuer à jeûner pour la nation alors que ça ne marche pas pour moi ?

Son visage était abattu car il y avait des preuves évidentes que tout n'allait pas bien. Il est venu vers moi pour me déverser son calvaire et a terminé sur un ton de résignation "Pasteur j'ai décidé d'arrêter le jeûne pour la nation."

Je me suis assis pour écouter sa situation. "La vie n'a pas été juste avec moi. Pourquoi devrais-je jeûner et d'autres prospèrent. J'ai jeûné fidèlement pendant trois ans et je peux témoigner que la nation progresse et que rien ne marche pour moi. Je suis laissé en arrière en fin de compte et j'ai donc décidé de démissionner. Je mets fin à mon engagement après cette discussion."

J'ai pris le temps d'observer le visage triste sur un corps sain ; son habillement démontrait aussi qu'il ne vivait pas de rien. J'ai immédiatement compris que j'avais affaire à l'esprit d'ingratitude, qui aide toujours une personne à se concentrer sur ce qu'elle n'a pas et la rend aveugle et méprise toute autre bénédiction qu'elle possède.

Je lui ai demandé de m'expliquer ce qui l'avait rendu si amer et en larmes, il a commencé, "pas de travail, pas marié" puis il s'est arrêté pour dire que c'était fini. Puis je lui ai demandé de me dire certaines choses qui fonctionnaient dans sa vie. Puis il a commencé comme pour minimiser ce qu'il avait à dire "Je suis en bonne santé, mes parents m'aiment...". Au moment où il est arrivé au septième point, il souriait déjà et je l'ai arrêté au dixième alors qu'il était encore motivé pour continuer à annoncer ses bénédictions.

Ceux qui iront loin dans leur engagement sont ceux qui sont motivés par les grandes choses que Dieu fait déjà même si elles paraissent petites. Ils voient le Dieu qui est à l’œuvre et comprennent qu'Il œuvrera à travers tous nos besoins, ce n'est qu'une question de temps. Dieu qui a commencé une bonne œuvre la mènera sûrement à son terme.

Nous jeûnons pour la nation avec beaucoup d'espoir. Nous reconnaissons ce que Dieu a fait et nous continuons à L’importuner par rapport à ce qu'Il fera. Nous savons que si Dieu a béni nos voisins, alors Dieu est dans notre voisinage.

Notre frère a terminé la discussion avec un réengagement à jeûner pour la nation à notre Dieu qui est capable d'achever ce qu'il a commencé. Fidèle est Son nom.?

--Charles Taboko


Imprimer   E-mail

Author’s Posts

You may also like the following articles:

Image
Image
Image
0
Shares
0
Shares