L’Assurance du Salut 2 : Le Grand Salut De Dieu (Z.T. Fomum)

L’Assurance du Salut 2 : Le Grand Salut De Dieu (Z.T. Fomum)
Write a comment

Tu as été sauvé par un grand salut. Alors que tu étais encore un pécheur, rebelle et hostile à Dieu, dans Sa miséricorde, Il t’a choisi pour le salut. Il dit: “Ce n’est pas vous qui m’avez choisi; mais moi, je vous ai choisis” (Jean 15: 16). Il t’a choisi, non à cause d’un quelconque mérite, mais à cause de Son amour pour toi. Dès le commencement Il t’a sauvé par grâce et non par mérite.

La Bible dit: “Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie” (Éphésiens 2:8-9). Tu as été sauvé par grâce à travers la foi. La foi n’était pas quelque chose qui vienne de toi. C’était un don de Dieu. La seule chose à laquelle tu as contribué dans ton salut était ton péché et Dieu a contribué à tout le reste.

Si tu étais sauvé à partir des oeuvres, alors tu aurais des raisons de craindre d’être rejeté lorsque tes oeuvres failliraient par rapport aux principes exigés. Mais grâce soit rendue à Dieu ! Cela dépendait du don de Dieu envers un pécheur indigne, le don de la foi. Dieu ne Se repent pas de Ses dons. L’apôtre dit: “Car Dieu ne se repent pas de ses dons et de son appel” (Romains 11: 29).

Dieu ne nous transforme pas partiellement. Il n’ac­complit pas seulement un travail. Il transforme l’in­térieur. Il communique Sa propre nature au pécheur repentant. Comment quelqu’un qui porte vraiment en lui la nature de Dieu pourra-t-il jamais périr ? Non. Ton salut est profond et authentique et Dieu t’a donné Son Saint-Esprit comme garantie qu’il complétera l’oeuvre qu’il a commencée en toi. La Bible veut que tu sois confiant du fait que “Celui qui a commencé en vous cette bonne oeuvre la rendra parfaite pour le jour de Jésus-Christ” (Philippiens 1: 6). L’apôtre Paul veut que tu sois sûr de ce fait. L’es-tu ?

Si Dieu n’avait pas voulu te sauver jusqu’à la fin, Il n’aurait pas du tout commencé, car cela aurait été du temps perdu. Il te connaissait tel que tu es et avait décidé qu’Il te sauverait jusqu’à la fin. Il l’a commencé avec toi et en toi. Il le terminera. Gloire à Dieu

L’ENGAGEMENT DE CHRIST

Le Seigneur dit: “Tout ce que le Père me donne viendra à moi, et je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi” (Jean 6:37). Tu as été confié à Christ par le Père. Christ S’assurera de ne pas te perdre. Le diable ne va-t-il pas ôter le but de Christ de te sauver jusqu’à la fin ? Non. Il ne le peut pas. Il essaiera, mais le Seigneur Jésus est plus fort que lui. Jésus a dit de Ses disciples:“Lorsque j’étais avec eux dans le monde, je les gardais en ton nom. J’ai gardé ceux que tu m’as donnés, et aucun d’eux ne s’est perdu, sinon le fils de perdition, afin que l’Écriture fût accomplie” (Jean 17: 12). Jésus a gardé tous les disciples, même Pierre qui L’avait renié. Il aurait gardé même Judas, si ce n’était qu’il l’a laissé partir pour que s’accomplit l’Écriture.

Jésus s’est engagé à te garder. Tu ne périras point. Réjouis-toi en Lui.

LES BRAS SÛRS DE JÉSUS ET DU PÈRE

Le Seigneur Jésus a dit: “Mes brebis entendent ma voix; je les connais, et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main. Mon Père qui me les a données est plus grand que tous; et personne ne peut les ravir de la main de mon Père” (Jean 10: 27-29).

Tu es dans la main de Jésus. C’est déjà une sécurité. Pour ajouter quelque chose à cela, la main de Jésus est dans la main du Père. Tu y es doublement en sécurité. Continue à écouter la voix de Jésus et à Le suivre, et ta sécurité sera complète.

Là, dans la main de Jésus, personne ne peut te ravir. Pour pouvoir arriver à te toucher, la personne ou la chose devra d’abord maîtriser et détruire la main du Père. Après cela, elle devra détruire la main de Jésus. Ce n’est qu’après cela qu’elle pourra arriver à toi. Très cher frère, y a-t-il quelqu’un ou quelque chose qui puisse vaincre Dieu et le Seigneur Jésus ? Non. Il n’y a rien de ce genre. La Parole de Dieu dit:“Qui nous séparera de l’amour de Christ ? Sera-ce la tribulation, ou l’angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l’épée ? Selon qu’il est écrit: C’est à cause de toi qu’on nous met à mort tout le jour, qu’on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie. Mais dans toutes ces choses nous som­mes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. Car j’ai l’assurance que ni la mort, ni la vie, ni les anges, ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature, ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur” (Romains 8: 35-39). L’apôtre disait qu’il était sûr. Es-tu sûr? Tu devrais l’être.

Rien d’autre (même pas le diable) ne pourra te séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ. Tu es merveilleusement en sécurité.

LA RÉALITÉ DE LA VIE ETERNELLE

L’apôtre Jean a écrit: “Et voici ce témoignage, c’est que Dieu nous a donné la vie éternelle, et que cette vie est dans son Fils. Celui qui a le Fils a la vie; celui qui n’a pas le Fils de Dieu n’a pas la vie; je vous ai écrit ces choses, afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu” (1 Jean 5: 11-13).

As-tu le Fils de Dieu en toi ? Si ta réponse est “oui”, alors, tu as la vie éternelle. Si ta réponse est “non”, alors tu as la mort éternelle. Si tu as la vie éternelle, cela veut dire que tu as la vie de Dieu dans toute sa plénitude. Tout ce qui peut finir n’est pas la vie éternelle. La vie éternelle veut dire en partie qu’elle n’a pas de limite dans le temps. Si toi, enfant de Dieu, pouvais périr, cela voudrait dire que ce que tu as reçu n’était pas la vie éternelle. Mais Dieu t’a donné la vie éternelle. Sois sûr que tu l’auras toujours en Christ. Sache que tu l’as, et agis avec l’autorité de quelqu’un qui ne périra jamais.

Dieu a donné Son Fils unique afin que tu ne périsses point. Si après que tu as reçu le Fils de Dieu dans ton coeur, tu dois périr avec Lui en toi, alors quelque chose serait anormal dans le plan de Dieu.

LA RÉALITÉ DU SAINT-ESPRIT EN TOI

Au moment de la conversion, Dieu met Son Saint-­Esprit en nous; le Saint-Esprit habitant en nous est le gage de notre héritage. La Parole de Dieu dit: “En lui vous aussi, après avoir entendu la Parole de la vérité, l’Evangile de votre salut, en lui vous avez cru et vous avez été scellés du Saint-Esprit qui avait été promis, lequel est un gage de notre héritage, pour la rédemption de ceux que Dieu s’est acquis, à la louange de sa gloire” (Éphésiens 1: 13-14). “Car, pour ce qui concerne toutes les promesses de Dieu, c’est en lui qu’est le oui; c’est pourquoi encore l’Amen par lui est prononcé par nous à la gloire de Dieu. Et celui qui nous affermit avec vous en Christ et qui nous a oints, c’est Dieu, lequel nous a aussi marqués d’un sceau et a mis dans nos coeurs les arrhes de l’Esprit” (2 Corin­thiens 1: 20-22). “Et tandis que nous sommes encore dans cette tente, nous gémissons, accablés, parce que nous voulons, non pas nous dépouiller, mais nous revê­tir afin que ce qui est mortel soit englouti par la vie. Et celui qui nous a formés pour cela, c’est Dieu, qui nous a donnés les arrhes de l’Esprit” (2 Corinthiens 5: 4-5).

Tu as le Saint-Esprit en toi. C’est là une garantie que tu ne périras pas. Tu as la vie de Dieu en toi. Tu es éternel. Dieu S’est engagé à te préparer pour Lui-­même afin qu’Il t’ait comme épouse pour Son Fils. Réjouis-toi en cela.

QU’EN EST-IL SI TU TOMBES DANS LE PÉCHÉ ?

Si tu tombes dans le péché, tu dois immédiatement confesser le péché, l’abandonner et continuer avec le Seigneur Jésus. La Bible dit: “Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous séduisons nous-­mêmes et la vérité n’est point en nous. Si nous confes­sons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner et pour nous purifier de toute iniquité. Si nous disons que nous n’avons pas péché, nous le fai­sons menteur, et sa Parole n’est point en nous” (1 Jean 1:8-10).

Si tu te réjouis dans le péché et continues à le pra­tiquer, rassure-toi, tu es un enfant du diable et tu périras, à moins que tu ne te repentes.

SAUVE, ETERNELLEMENT EN CHRIST; Y A-T-IL UNE RESPONSABILITE ?

Etre éternellement en sécurité en Christ cela entraîne de très sérieuses conséquences. La Bible dit: “En Lui Dieu nous a élus avant la fondation du monde pour que nous soyons saints et irrépréhensibles devant lui” (Éphésiens 1: 4). Ton élection au salut inclut aussi une élection à la sainteté et à l’irrépréhensibilité. Si tu ne coopères pas avec le Saint-Esprit de Dieu pour qu’il te rende saint et irrépréhensible en Christ, tu te rendras bientôt compte que ton élection au salut est dépourvue de signification, car tu es sauvé du péché. Continuer à pécher en proclamant ta sécurité éternelle, c’est faire du bruit. Tu dois être saint, car Celui qui t’a appelé est Saint.

Tu as été établi pour la vie éternelle. Tu as aussi été établi pour les bonnes oeuvres. La Bible dit: “Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-­Christ pour de bonnes oeuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions” (Éphésiens 2: 10). Tu es sauvé pour les bonnes oeuvres. Tu es prédestiné aux bonnes oeuvres. Tu es destiné à obéir au Seigneur en toutes choses. Si les bonnes oeuvres n’en découlent pas; si ton caractère n’est pas progres­sivement transformé à l’image de celui du Seigneur Jésus, si à travers toi, des âmes ne sont pas amenées dans le royaume, ou bien ta vie de prière ne progresse pas, alors il est probable que tu ne sois pas un enfant de Dieu et cette assurance ne s’applique pas à toi.

La grâce de Dieu pour toi ne doit pas être vaine. L’apôtre Paul a dit: “Car je suis le moindre des apôtres, je ne suis pas digne d’être appelé apôtre, parce que j’ai persécuté l’Église de Dieu. Par la grâce de Dieu je suis ce que je suis, et sa grâce envers moi n’a pas été vaine; loin de là j’ai travaillé plus qu’eux tous, non pas moi toutefois, mais la grâce de Dieu qui est avec moi” (1 Corinthiens 15: 9-10). Etre éternelle­ment en sécurité en Christ signifie que tu es déterminé à travailler plus ardemment que quiconque d’autre pour Christ; cependant tu te rends compte que ce n’est pas toi qui travailles, mais c’est la grâce de Dieu en toi. Gloire à Dieu !

QU’EN EST-IL SI TU DOUTES DE TON SALUT ?

Les doutes sont du diable. Résiste-leur. Regarde au Seigneur Jésus. Ne regarde pas à toi-même. Mets ta confiance au Seigneur Jésus. Il a fait des promesses bien définies te concernant. Il ne changera pas d’idée. Il t’aidera aussi à ne pas changer d’idée. Tu as été engendré dans Sa famille. Il sera avec toi jusqu’à la fin. Le diable va te réclamer pour te cribler comme le froment, mais le Seigneur priera pour toi. Il a prié pour toi. Il intercède constamment pour toi, et le Père ne peut pas dire “non” à tout objet de Son interces­sion. Il t’aime. Il t’a aimé lorsque tu étais encore Son ennemi. Il ne te laissera pas maintenant que tu es Son enfant. Il a préparé une place pour toi. Il viendra sûrement te chercher pour que là où Il est, tu y sois aussi. Gloire, gloire, gloire soit à Son Nom ! Il est merveilleux. Toi aussi, tu es merveilleux en Lui.

 

Say something here...
Cancel
Log in with
or post as a guest
Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Author’s Posts

You may also like the following articles:

Image
Image
Image
0
Shares
0
Shares